Archivi categoria: Racconti di Gianluca Virgilio

Promenades avec papa 1. La Fiat 500L et autres détails

di Gianluca Virgilio Quand je cherche à retrouver le temps de mes premières promenades avec papa, je me revois jeune encore, au volant de la Fiat 500L bleue de ma mère. Un petit jeune sans permis de conduire qui tournait dans la … Continua a leggere

Pubblicato in I mille e un racconto, Memorie, Racconti di Gianluca Virgilio, Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Mon grand-père Luigi

di Gianluca Virgilio Il est absolument impossible qu’un homme n’ait pas dans le sang les qualités et les prédilections de ses parents et de ses ancêtres, quoique les apparences puissent faire croire le contraire. Friedrich Nietzsche, Par-delà le bien et le … Continua a leggere

Pubblicato in I mille e un racconto, Racconti di Gianluca Virgilio, Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

All’inizio della scuola

di Gianluca Virgilio Il primo giorno di scuola, alle otto del mattino, da ogni direzione, studenti arrivano a gruppi senza zaini e sembrano cresciuti in altezza durante l’estate; arrivano insegnanti con la cartella semivuota, alla spicciolata e senza fretta.  L’estate … Continua a leggere

Pubblicato in I mille e un racconto, Racconti di Gianluca Virgilio | Lascia un commento

À pied jusqu’à Galatina

di Gianluca Virgilio Les doctrines passent – les anecdotes restent. E. M. Cioran, Carnets, 1957 – 1972, 27 mai 1969. Je repense au récit que ma mère faisait d’une journée mémorable, la première passée loin de la maison de ses parents. … Continua a leggere

Pubblicato in I mille e un racconto, Racconti di Gianluca Virgilio, Traduzioni | Lascia un commento

Le professeur a disparu

di Gianluca Virgilio À peine avais-je eu le temps de me présenter que déjà, une élève du premier rang levait la main pour me demander la parole et tout me raconter. Le chef d’établissement, une demi-heure auparavant, m’avait juste dit : … Continua a leggere

Pubblicato in Racconti di Gianluca Virgilio, Traduzioni | Contrassegnato | 2 commenti

Comment un palmier revint à la vie

di Gianluca Virgilio Dans la clarté d’un lumineux matin de mars, un vieil homme l’avait apporté en cadeau à de jeunes mariés. L’épouse l’avait installé dans un coin du salon, là où la lumière pénétrait à travers les vitres de … Continua a leggere

Pubblicato in I mille e un racconto, Racconti di Gianluca Virgilio, Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

L’hirondelle du supermarché

di Gianluca Virgilio Elle s’était posée avec ses compagnes derrière les grandes verrières, attirée par un scintillement insolite qui provenait de l’intérieur puis, s’envolant subitement, elle avait pénétré avec les autres dans la grande salle circulaire sur laquelle donnaient les magasins. … Continua a leggere

Pubblicato in I mille e un racconto, Racconti di Gianluca Virgilio, Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Le blaireau de Lambrate

di Gianluca Virgilio Cette année-là, le ciel de Lombardie semblait exempt de toute perturbation. Il y avait bien des nuages menaçants, mais ils passaient au-delà des Alpes vers l’Europe centrale et orientale, et les prévisions, jour après jour, confirmaient que … Continua a leggere

Pubblicato in I mille e un racconto, Racconti di Gianluca Virgilio | Contrassegnato | Lascia un commento

Le chien sauvage

di Gianluca Virgilio  Soudain, au pied de l’aulne, il lui sembla de nouveau flairer sa propre odeur parmi les feuilles, comme si le temps s’était arrêté, comme si la terre lui apportait la preuve, à tort, qu’il ne s’était réellement … Continua a leggere

Pubblicato in I mille e un racconto, Racconti di Gianluca Virgilio, Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Vie nouvelle

di Gianluca Virgilio Depuis ces temps lointains il s’est passé tant de choses que seules quelques-unes d’entre elles me reviennent en mémoire, sans doute les plus importantes ; j’en veux laisser une trace dans ce présent petit livre pour qu’elles donnent … Continua a leggere

Pubblicato in I mille e un racconto, Racconti di Gianluca Virgilio, Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento