Archivi categoria: Traduzioni

Enfance salentine 7. Septembre 3

di Gianluca Virgilio Le journal intime Sur le conseil de mon père, je m’enfermais dans ma chambre l’après-midi après le déjeuner pour écrire mon journal intime, un compte-rendu de ce qui m’était arrivé la veille. Je passais en revue les … Continua a leggere

Pubblicato in Enfance salentine di Gianluca Virgilio, I mille e un racconto, Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Enfance salentine 7. Septembre 1

di Gianluca Virgilio Qui peut dire ce que je voulais ? Puis-je le dire moi-même, puisque je ne l’ai jamais bien su ? Charles Dickens, Les Grandes Espérances, ch. XIV. La Foire du Levant Heureusement, l’école n’allait commencer qu’un mois plus tard, le … Continua a leggere

Pubblicato in Enfance salentine di Gianluca Virgilio, I mille e un racconto, Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Enfance salentine 6. Vacances à Leuca 3

di Gianluca Virgilio Interruption temporaire des vacances Peu après la mi-août, nous retournions à Galatina, comme pour nous assurer que le lieu que nous avions quitté était toujours là, en attente de notre retour définitif à la fin du mois. … Continua a leggere

Pubblicato in Enfance salentine di Gianluca Virgilio, I mille e un racconto, Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Enfance salentine 6. Vacances à Leuca 2

di Gianluca Virgilio L’arrivée à Leuca Nous passant désormais des services d’Uccio Pensa, nous fîmes transporter nos « affaires », c’est-à-dire tout ce qui pouvait nous être utile dans la maison de Leuca où manquait souvent le nécessaire, par Guarino, dit « le … Continua a leggere

Pubblicato in Enfance salentine di Gianluca Virgilio, I mille e un racconto, Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

La via della Melelea

di Gianluca Virgilio Routes de campagne Nos villages sont ainsi faits : au bout de la rue, se trouve la campagne. En réalité, après l’expansion urbaine des cinquante dernières années, il faut faire un peu de chemin pour la trouver, parce … Continua a leggere

Pubblicato in I mille e un racconto, Racconti di Gianluca Virgilio, Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

J’aspire au repos

di Gianluca Virgilio   « Le bonheur ? Ce serait le repos. Mais il est précisément incompatible avec la volonté » Les pages immortelles de Schopenhauer, choisies et expliquées par Thomas Mann, édit. Corrêa, 1939   De tous les hommes de la terre … Continua a leggere

Pubblicato in Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Enfance salentine 5. Fêtes patronales

di Gianluca Virgilio Quelques jours après la fin de l’année scolaire, une équipe d’hommes étrangers à la ville érigeait dans tout le centre une forêt de poteaux de bois réunis par un lacis très dense de fils de fer fixés … Continua a leggere

Pubblicato in Enfance salentine di Gianluca Virgilio, Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Enfance salentine 4. Jeux d’enfants

di Gianluca Virgilio « Il n’y a peut-être pas de jours de notre enfance que nous ayons si pleinement vécus que ceux que nous avons cru laisser sans les vivre, ceux que nous avons passés avec un livre préféré ». Marcel … Continua a leggere

Pubblicato in Enfance salentine di Gianluca Virgilio, Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Enfance salentine 3. Scènes de vie dominicale en province

Oh, comme je me consumais. Si seulement je savais encore pour quoi. Robert Walser, Les Rédactions de Fritz Kocher.   Le bain hebdomadaire Le dimanche matin, dès le réveil, c’était le moment du bain hebdomadaire. Dans la maison où nous habitions, … Continua a leggere

Pubblicato in Enfance salentine di Gianluca Virgilio, Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Enfance salentine 2. Mon grand-père Luigi

di Gianluca Virgilio   Il est absolument impossible qu’un homme n’ait pas dans le sang les qualités et les prédilections de ses parents et de ses ancêtres, quoique les apparences puissent faire croire le contraire. Friedrich Nietzsche, Par-delà le bien et … Continua a leggere

Pubblicato in Enfance salentine di Gianluca Virgilio, Memorie, Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento