Archivi categoria: Traduzioni

Zibaldone salentino (extrait 24)

di Gianluca Virgilio Jardinage. Hautement poétique – ou pathétique pour d’autres – l’image d’un vieil homme en train de planter un jeune arbre dans son champ, alors que vraisemblablement il ne le verra pas croître et n’en tirera aucun profit. … Continua a leggere

Pubblicato in Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Quaderno di traduzione 7. Élégie sur la disparition du théâtre Tartaro

di Gianluca Virgilio Sous le soleil de juillet, déjà implacable à neuf heures du matin, je me laissais porter par mon scooter, errant en ville d’une rue à l’autre, quand soudain j’ai été atteint par un bruit intense d’excavatrice, perceptible … Continua a leggere

Pubblicato in Quaderno di traduzione, Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Les intérêts

di Gianluca Virgilio Je n’étais encore qu’un petit élève de l’école primaire quand mon père commença à m’emmener avec lui à la banque pour le décompte annuel des intérêts. L’opération avait lieu pendant les vacances de Noël, à la fin … Continua a leggere

Pubblicato in I mille e un racconto, Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Quaderno di traduzione 5. Discours sur les jeunes

di Gianluca Virgilio Plus que du livre Gioventù Salentina, je voudrais parler de la nécessité qui lui a donné naissance. Cette nécessité était et reste celle de connaître les jeunes. Je vis dans l’école depuis de nombreuses années, depuis que je … Continua a leggere

Pubblicato in Quaderno di traduzione, Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Si tu ne veux pas la guerre, prépare la paix

di Gianluca Virgilio Depuis que la guerre entre la Russie et l’Ukraine a éclaté, les images d’horreur, de désespoir, de mort, de deuil occupent notre esprit. Nous voudrions agir pour faire taire les armes, pour mettre fin à la douleur … Continua a leggere

Pubblicato in Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Quaderno di traduzione 4. Caméras de surveillance à Galatina

di Gianluca Virgilio Le flâneur est avant tout un voyeur. Évidemment, pas le malade qui se cache derrière une haie pour saisir quelque scène illicite et lubrique propre à satisfaire une passion impudique, mais le détenteur d’une saine curiosité qui s’exerce par la … Continua a leggere

Pubblicato in Quaderno di traduzione, Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Quaderno di traduzione 3. La musique se barricade

di Gianluca Virgilio Vendredi 27 juillet, j’avais rendez-vous avec mes amis comme chaque soir place San Pietro ; un rendez-vous habituel et tacite, auquel, s’il le veut, chacun de nous peut se soustraire, selon les circonstances et l’humeur du moment … Continua a leggere

Pubblicato in Quaderno di traduzione, Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Quaderno di traduzione 2. Critique du tarentisme

di Gianluca Virgilio Dans son roman Le Guépard, Tomasi di Lampedusa, commentant la scène où don Ciccio Tumeo dialogue avec don Fabrizio, qualifie le personnage de don Ciccio de snob, et précise que le snob est le contraire de l’envieux ; définition très subtile que … Continua a leggere

Pubblicato in Quaderno di traduzione, Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Quaderno di traduzione 1. Premessa. Pour une nouvelle culture collective

Premessa Cher Monsieur Gianluca Virgilio, Permettez-nous, avant toute chose, de nous présenter. Nous sommes deux professeurs retraités: Annie, professeur de Lettres de l’École supérieure d’Arts Appliqués de Roubaix, et Walter, bibliothécaire-documentaliste du Lycée de Tourcoing, deux villes du nord de … Continua a leggere

Pubblicato in Quaderno di traduzione, Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Zibaldone salentino (extrait 23)

di Gianluca Virgilio Philosophie et science moderne : la grande explosion. Je cite Emanuele Severino, (Techne, 1979) : « La naissance des sciences modernes est due à un détachement progressif d’une matrice commune, la philosophie. Il existe une certaine ressemblance entre d’une part … Continua a leggere

Pubblicato in Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Zibaldone salentino (extrait 22)

di Gianluca Virgilio Le mythe de l’intégralité. Raffaele Manica (« Il Manifesto – Alias », 23 avril 2017, p. 5) observe : « … l’intégralité est peut-être un mythe de notre époque, où l’on préfère ne rien lire plutôt que de lire une … Continua a leggere

Pubblicato in Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Zibaldone salentino (extrait 21)

di Gianluca Virgilio Jeunes d’aujourd’hui, jeunes d’hier. Je suis pris d’un doute : que mon avancée en âge, au commencement de la vieillesse, ne vienne influencer mon jugement sur les jeunes. Dénigrer les jeunes est en effet typique des vieux, … Continua a leggere

Pubblicato in Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Zibaldone salentino (extrait 20)

di Gianluca Virgilio Vision de la cité 1. Les routes qui mènent au cœur de la ville sont longues, il y a parfois plus d’un kilomètre des dernières maisons de la périphérie jusqu’à la porte ancienne qui débouche sur le … Continua a leggere

Pubblicato in Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Zibaldone salentino (extrait 19)

di Gianluca Virgilio Pupitres. J’ai incisé pas mal de pupitres au cours de ma vie d’écolier, veillant toujours à me dissimuler derrière l’élève devant moi, comme je le voyais faire par mes camarades de classe, tous munis d’un canif ou … Continua a leggere

Pubblicato in Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Zibaldone salentino (extrait 18)

di Gianluca Virgilio Les objets inanimés et les humains. « Les objets inanimés changent plus rapidement que les êtres humains. (…) une fêlure dans le crépi d’une maison non entretenue se creuse plus vite qu’une ride sur un visage, un mur … Continua a leggere

Pubblicato in Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Zibaldone salentino (extrait 17)

di Gianluca Virgilio Une femme de 54 ans. À Sogliano Cavour, une femme de 54 ans a ingéré de l’acide, elle est morte. Si l’un de mes collègue ne me l’avait pas raconté, je ne l’aurais pas su, et le … Continua a leggere

Pubblicato in Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Zibaldone salentino (extrait 16)

di Gianluca Virgilio Pensées de l’aube. Pourquoi ne me reviennent-ils pas à l’esprit dans la journée, clairs et précis, ces mots que je redis dans mon demi-sommeil, quand la nuit s’apprête à céder devant l’aube ? Une pensée heureuse, le début … Continua a leggere

Pubblicato in Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Zibaldone salentino (extrait 15)

di Gianluca Virgilio Les migrants et l’inégalité entre les hommes. Dans l’article intitulé Les migrants et la lutte des classes (« La Repubblica », 19 juin 2018, p. 33), Massimo Riva écrit : « Assurément ce n’est pas un hasard si les gouvernements les … Continua a leggere

Pubblicato in Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Zibaldone salentino (extrait 14)

di Gianluca Virgilio L’interface du baroque. D’un côté le faste des églises et des palais, la joyeuse vie des riches et des puissants, de l’autre les taudis des pauvres, la misère et la souffrance des pestiférés. Entre les deux, il … Continua a leggere

Pubblicato in Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento

Zibaldone salentino (extrait 13)

di Gianluca Virgilio Une langue n’est pas belle si elle n’est pas audacieuse. Se souvenir de l’affirmation de Leopardi (Zibaldone 2415) : « Une langue n’est pas belle si elle n’est pas audacieuse ». Et une page plus loin (2417-2418) : « Or … Continua a leggere

Pubblicato in Traduzioni | Contrassegnato | Lascia un commento